Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Explose moi la tête

mercredi, octobre 14 2009

fast sex, porno & autres consommations egoistes

L'époque est a la consommation rapide mêlée au besoin irrépressible d'"en profiter", de prendre du plaisir à tout prix.

Le sexe n'échappe pas a cette loi, et l'on se retrouve inondé d'images, de cliché à la limite du porno, que ce soit dans la pub, les émissions de TV diverses et variées ou sur le Net.

Tant que nous resterons dans un monde de consommateurs, rien ne pourra enrayer cette tendance. Les affaires récentes autour de Roman Polanski et de Fréderic Mitterand sont assez révélatrice de cet état d'esprit dominant. Le premier viole une mineur de 13 ans, le second a des relations homosexuelles avec de jeunes thai à l'age indéfini.

Dans les deux cas ont a affaire a des individus cherchant a assouvir leurs pulsions sexuelles sans le moins du monde se poser la question de l'autre, du plaisir du partenaire. On a affaire a des actes sexués a sens unique, rapide, sans engagement. A du sexe a consommation immédiate, rapide, payante.

Dans les deux cas, on a affaire a des hommes ayant déjà une certaine assise sociale, un certain pouvoir, qui cherche certainement a assouvir leurs bas instincts en se croyant momentanément hors des lois régissant la vie de la plupart des humains.

La question a se poser est la suivante : doit-on continuer a laisser les humains devenir des monstres d'égoïsme, alors que l'évolution de la société a plutôt besoin d'individu conscient des autres, d'individus sociaux ?

samedi, octobre 10 2009

Américan politic's

Je ne suis pas fan de Frederic Mitterand, il fait même plutôt partie des ces personnage qui me provoquent des allergies télévisuelles; Dès que je le vois une envie irrépressible de zapper me prend. Je ne défendrais en aucun cas le tourisme sexuel non plus, mais cette affaire me gène car elle sent le traquenard, le complot politique a plein nez.

Et surtout, elle me fait penser a une certaine forme peu ragoûtante de politique américaine, celle qui n'hésitent pas a traîner dans le boue les personnages publique par tout les moyens. Celle qui s'est acharné sur Clinton lors de l'affaire Monica Lewinsky.

La politique française s'américanise de plus en plus avec son bipartisme de fait, son culte du héros, de l'homme fort, du président soleil qui va sauver le monde. Le président avec son esprit je-vais-tous-vous-sauver y est pour beaucoup. Bref tout cela pue et c'est bien dommage

jeudi, octobre 8 2009

Limites de l'Ecologie

L'écologie demande une certaine profondeur de vue si elle veut avoir des effets efficaces sur notre environnement.

Prenons par exemple le cas des ampoules dites basses consommations, si elles sont moins energivores que les ampoules classique, elles sont nettement plus polluantes si elles se retrouvent dans le circuits de déchets classiques. Et ils est certain que certaines finiront dans les sacs poubelles des consommateurs sans discrimination.

On peut se poser la question de l'opportunité du changement de toutes les lampes a filament par des produit nettement plus polluant....

L'homme, par ses activités, a un impact sur l'équilibre naturel. La pensée écologique se doit d'aller au delà du simple effet de mode où elle risquent bien d'avoir des effets pires que ce qu'elle imaginait, le mieux étant bien souvent l'ennemi principal du bien

mardi, octobre 6 2009

Statue et homme réèl

L'affaire Polanski dont on parle tant est révélatrice d'une erreur commune et largement répandue et diffusé par les médias. Je veux parler de la divination de l'artiste, de sa soi disant supériorité par rapport au citoyen de base, aux citoyens lambda, zebda et autres....

On a un peu trop tendance a cacher la bassesse de l'artiste derrière son œuvre. Roman Polanski, quel que soit ce qu'il a fait n'est pas une colombe sans tâche. C'est un justiciable comme vous et moi, et si la loi de son pays lui reproche quelque chose, il est normal que comme tout un chacun il en subisse les conséquences. point barre.

bref il ne faut pas confondre la statue que l'on élève a une œuvre et l'homme qui en est l'auteur. L'histoire est pleine de grands artistes et de grands hommes à la moralité plus que douteuse.

Contentons nous d'admirer l'œuvre et cessons d'être fans.

mercredi, septembre 23 2009

De la difference entre partage et piratage

Je ne suis pas pour le téléchargement illégal.

Je suis pour le partage de la culture, pas pour le piratage des œuvres. Ce sont deux notions totalement différentes.

J'entends par partage le fait de mettre en écoute sur son blog des œuvres musicales.
J'entends par piratage le fait de déposer sur des réseaux p2p les œuvres de ces mêmes artistes.

Dans le premier, il s'agit de faire partager sa passion pour un artiste, dans le second il s'agit de mettre a disposition gratuitement des les œuvres de celui-ci.

L'un est bibliothèque, l'autre est --vol-- emprunt a l'étalage.

Le partage est vécu comme un vol par certains artistes reconnu et avides, alors qu'il est un fort moyen promotionnel pour ceux qui naviguent encore dans les sombres mers de l'anonymat.

Il est l'équivalent moderne et numérique du bouche a oreille.

Le piratage type P2P est de nature différente, c'est le fait de donner a autrui quelque chose qui ne nous appartient pas. Ce n'est pas vraiment du vol, ou du plagiat contrairement a ce que l'on voudrait nous faire croire car il n'y a pas génération de profit, mais plutôt une"perte d'exploitation" pour les maisons de disques et les artistes.

Le partage est une forme de promotion, non voulue certes, mais tout de même promotion.

Il est dans certains cas le seul moyen de se faire entendre. Certaines formes musicales étant désespérément absentes du paysage médiatique actuel.

Les défenseurs de la loi Hadopi devraient réfléchir a deux fois avant de condamner en bloc les internautes.
Internet est certes un formidable moyen de contourner les loi traditionnelle du commerce, mais c'est aussi une vitrine extraordinaire .

C'est le seul média qui permet d'échapper à la main mise des groupes de pressions économiques et a la censure de ceux ci. Je veux dire par là que les radios par exemples imposent aux auditeurs des produits marketing ou des produits à la valeur commerciale éprouvé.
Internet est venu taper du pied dans la fourmilière et c'est bien ce qui fait peur a Pascal Negre et ses compères commerçants comme Mr Olivennes.

Avec Internet, on risque de s'apercevoir que les goût réels des auditeurs ne sont pas ceux que l'on voudrait nous faire croire. On risque fort de voir que les artistes que mettent en valeurs les grandes majors ne sont pas forcement ceux que le public aurait élu.

mercredi, septembre 16 2009

futur Vieil Anar ou ancien jeune con

Si a 50 ans t'es encore anar, c'est que t'es un con, disait le grand Leo Ferre.

L'erreur est humaine, ou je deviens c.. Les deux sont possibles, car plus je vieillis moins je crois aux structures hiérarchisées a forte consommation de vaseline.

En gros plus je blanchi de la toison, moins je crois en l'organisation de forme étatique de la société. Ou du moins, a sa version pyramidale avec chef surexcité.

Je ne suis peut-être pas anarchiste, mais  certainement misanthrope. Les humains dans leur immense majorité ne me paraisse pas fréquentable, dès lors qu'ils vieillissent et que leur idées s'encroutent et se figent .

vendredi, septembre 11 2009

Du racisme et autres banalites

Il paraitrait que Mr Hortefeux serait raciste. Ah bon ? N'est-on pas raciste quand on a été ministre de l'immigration et de l'identité nationale ? Croire en l'idée même de quotas, de race, c'est déjà être raciste. Croire en une identité nationale c'est déjà être raciste.

Il convient cependant de relativiser les choses, et surtout de se méfier des définitions, nous avons fortement tendance a mélanger haine, peur de l'autre, discrimination avec la notion de racisme.

Nos sociétés sont basé sur l'idée même de différence de race, de cultures etc... Elles sont par essence raciste, et Hortefeux n'est que le pâle représentant de ce mode de penser très commun sommes toute.

Le mot racisme a pris une connotation négative alors qu'il ne fait que décrire un mode de pensée très répandu a savoir croire que les humains se divisent en races, peuples, sociétés. Que telle races, peuples ou société est ainsi, a tel signe distinctif etc.... Ce qui est complétement faux, nous sommes bien sur influencer par notre culture, notre environnement, mais celui-ci n'est qu'une composante de notre personnalité. Une composante qui peut se modeler, vivre, se modifier avec le temps.

Être né sur Mars n'est pas une fatalité, et l'esprit humain peut très bien changer et transformer un martien en vénusiens. Alors un terrien, pensez donc ! (:-D)

lundi, septembre 7 2009

Taille unique

Avis !

Nous informons la population de France et de Navarre que désormais toute personne de plus d'un mètre 65 au garrot devra demander l'asile politique aux USA.

Il est en effet intolérable de laisser se développer une population dont la taille dépasse celle de notre grandeur NS 1er. Le respect du protocole étant de mise, seul les gens de gabarit inférieur seront désormais admis lors des photos officiels prises lors des déplacements de notre Président Soleil.

Que cela soit dit et répété au travers du la Respublique de Françosy !

dimanche, septembre 6 2009

HADOPI 3

Le 14 septembre, la loi HADOPI reviens au parlement et personne n'en parle ou presque, étrange non ?

Faisans fi des objections de la majeure partie des internautes, snobant les artistes et intellectuels opposés a loi, Le gouvernement persiste et signe et adopte une tactique éprouvée depuis quelques années : le passage avec de la vaseline en douce, après avec lancé la polémique sur d'autres terrain: la taxe carbone par exemple.

Progressivement, on s'aperçoit en effet que le débat n'a guère d'utilité, NS n'écoute que son opinion ou celle de l'élite qui tire les rênes du monde a savoir; l'élite économique, rangeant le consommateurs, l'internaute, le citoyen, au rang de vache a lait condamnée a brouter en silence en regardant passer les trains du progrès.

La France, pays des droits de l'homme riche, reviens aux pratiques moyenâgeuses qui l'ont caractérisées pendant des siècles créant un servage du peuple, condamné a payer ses impôts et taxes en silence. Bientôt il faudra payer son droit de travailler et peut-être même un droit de vivre pour soi et sa famille. De vivre une vie faite bien sur pour consommer les produits que nous vendrons cette élite du fric.

D'aucuns diront que j'exagère, que j'extremise le débat, que ceux là réfléchissent a leur réel pouvoir d'influer sur les décisions des élites actuelles.

Hadopi 2, 3 ou plus ne sont que la partie visible de l'iceberg des lois et autre mesures prise par les influents promulguent pour nous asservir toujours plus, en douce.

mardi, septembre 1 2009

Origine

C'était un temps ou les bulles éclataient dans le silence
un temps où la vie n'avait pas encore d'absence

C'était un monde où rien ne valait la science un monde révolu

Aujourd'hui, seul reste les bloc de béton
les bulles se sont figées autour des esprits
prison de verre annulant toute communication

Puis Antybul est arrivé pour fissurer les vers

page 3 de 3 -