Le problème Al Qaida est loin d'être résolu par la mort de son chef présumé : Ben Laden.

La loi du Talion rassure les victimes, elles libèrent leur énergie négative certes, mais elle n'a jamais été efficace. Si c'était le cas cela se saurait. Croire que tuer son ennemi met fin a la guerre, c'est du niveau de la cours de récréation d'une école primaire non ? Cela peut stopper temporairement les combat, mais il y aura toujours un ami du mort pour appeler a la vengeance et l'on en fini jamais. C'est de l'ordre de ces histoire de vendetta qui n'ont jamais de fin. Des histoire de querelles dont plus personne ne connait l'origine.

On pourrait croire que les hommes ont évoluer, qu'ils ont appris que la guerre engendre la guerre, que la mort attire la mort, mais on se rend compte que malgré des génocides, des massacres, deux guerres totales, rien n'a changer. La loi du Talion continue a dicter la conduite de puissants états et personnes ne semblent s'en émouvoir. L'homme est une race guerrière, et les quelques mutants qui prônent la paix et l'amour sont bien vite crucifiés ou assassinés par quelques déséquilibrés.

Bien sur, on se dit que notre civilisation a fait d'immense progrès, et c'est vrai que rien que le fait de pourvoir écrire ce billet sans risquer de me faire arrêter par une quelconque milice en est un. En occident, et dans quelques pays, il est encore possible de défendre des idéaux contraires a ceux des va-t-en guerre de tout poils qui voudraient au nom de je ne sais quelle idées, saccager la beauté du monde. Mais même ici, en "démocratie", ici dans ce pays fier de son passé au service des "droit de l'homme", combien ont applaudis a la mort du chef de guerre ennemi. Combien approuve l'antique loi "oeil pour oeil, dent pour dent".

J'aurais aimé un peu plus de retenu a l'annonce de la mort du terroriste, ne serait-ce que pour montrer a ses alliés et détracteurs, que nous somme différents d'eux. Enfin... je l'espère.