Aucune guerre n'aura pu se faire sans l'esprit moutonnier des troupes, sans le sens de la discipline des brutes de services, sans l'esprit de corps des décérébrés capable de tuer pour faire partie du groupe.

Je parle là des guerres de conquêtes, de ces guerres que l'on fait pour attaquer le pseudo ennemis. Car ce ne sont pas les même que les guerres faites pour se défendre des tyrans, despotes et autres tueurs en séries.

Car si l'on y réfléchit, qu'est-ce que pays; clan et autres divisions de l'humanité sinon de simples vues de l'esprit. Je sais que je vais choquer les patriotes de tout poils en disant cela, mais je suis humain avant d'être de tel pays, de tel clan ou de telle famille. On devrait toujours garder cela en mémoire avant de suivre les masses conquérantes.

Mais revenons a nos moutons.(:-D je sais elle est facile celle là)

Comment un homme, un tyran, peut-il asservir des masses entières d'humains et les pousser à tuer, violer, détruire d'autres groupes sans que personnes ne réagisse et ne se lève pour lui faire fermer se gueule ?

Comment un orateur du dimanche peut-il pousser des masses de fidèles aux neurones défaillants à haïr leur voisins de couleurs, cultures ou religions différente, sans que personne ne conteste son discours ? 

Comment un enfant dans un cour de récréation peut-il faire sa loi sans qu'aucun autres enfants ne le remette en place une bonne fois pour toute, car le comportement du mouton de base commence dès le plus jeune age. C'est là que l'on apprend a obéir au leaders en culottes courte. C'est là que le futur tyran apprend a avoir de l'ascendant sur les masses. 

Bien sur, vous me direz que cela est naturel, que cela fait partie de notre code génétique, que c'est nécessaire a la formation de toute société. Vous me direz que c'est un mal nécessaire a la vie en société, que l'homme doit apprendre a obéir pour être un bon citoyen. Et je vous répondrais que je n'en suis pas si certain, car le libre penseur n'en ai pas moins un bon citoyen, car si il a appris a faire des concessions pour vivre dans le groupe, il reste néanmoins critique par rapport aux choix de ceux qu'il a élu pour gouverner la masse.

Et c'est en cela que l'éducation joue un rôle primordial, on doit apprendre a nos enfants a penser par eux même avant toute chose. C'est le seul et unique moyen de créer des sociétés d'hommes libres et égaux. Et je crains que ce préalable fondamental a la vie en démocratie ne soit un peu oublié par les masses prêtes a suivre n'importe phénomène de mode pourvu que l'on soit dans le groupe, dans le mouvement général.