Histoire de remettre en place quelques idées reçues, voici un graphique montrant l'évolution du solde des compte publics.

Contrairement a ce que l'on croit, la gauche n'est pas forcement plus dépensière que la droite, bien au contraire. Les compte de la nation sont resté a peu près stable de 1981 a 1991 avec un déficit d'environ 20 milliard d'euros.

Puis brutalement, sous le gouvernement Cresson, puis Beregovoy, la dette a triplé.

Balladur vient et n’améliore pas la chose en maintenant la dette a un niveau élevé.

Puis Jospin arrive et réussit a juguler l’hémorragie en ramenant le solde a -20 milliard.

Arrive 2002 et Raffarin qui lui multiplie de nouveau la dette par 2

Villepin arrive et réussit a amorcer une baisse, mais c'est sans compter avec Fillon qui dès qu'il prend les rênes d'un état "en faillite" selon lui fait repartir a la hausse les créances de l’état

Résultat : Fin 2010 la dette publique a été multipliée par 7 par rapport à l'ère Jospin.

Tout ça en diminuant le nombre de fonctionnaire et en lançant une crise d'austérité dans les service de l'état.

Je veux bien que la crise des sup prime ai eut une influence sur l'économie, mais bon, faudrait arrêter de nous prendre pour des c**